Déclaration CFDT au comité de groupe du 28/11/2019

Déclaration CFDT au comité de groupe du 28/11/2019

Rédigé le 28/11/2019


Les résultats du global Survey pour le Groupe et la France sont aujourd’hui connus. La Direction en tire des priorités en terme de simplification de la bureaucratie inutile, de déploiement de la culture de la performance et accompagnement des managers ainsi que l’amélioration des conditions matérielles du  quotidien des collaborateurs.
Le télétravail est une bonne chose pour les salariés. La CFDT est fière d’avoir signé cet accord et elle pense d’ailleurs que cet accord peut et doit être amélioré. Mais cela ne fait pas tout !
La CFDT avait déjà fait le constat que les conditions de travail se sont dégradées. Elle avait alerté la Direction, il y a plusieurs années, lors des différentes instances (CHSCT – DP) : certains Flex-Offices relèvent plus certainement de l’open-space basique où la notion de qualité de vie au travail reste une vue de l’esprit, en contradiction avec ce qui a été annoncé lors la mise en place du « Nouveau Contrat Social ».

La pression s’accentue sur l’ensemble de nos collègues. La CFDT constate l’état de fatigue des équipes. La CFDT partage l’avis de la direction qu’il est temps  d’intensifier l’accompagnement des managers et de reconnaître plus efficacement l’engagement de l’ensemble des collaborateurs de Generali.
Parmi les causes de cette fatigue figure l’ensemble de ces « petites tracasseries de bureaucratie inutile ». Bien souvent que d’énergie dépensée inutilement pour pouvoir effectuer son travail au quotidien !

Nos collègues du Réseau Salarié Generali, déjà en plein
bouleversement dû à la mise en place de la nouvelle
rémunération risquent de se retrouver sans représentation suite à l’action en annulation des élections devant les tribunaux. La CFTC mène cette action non pas dans le but d’accompagner/soutenir les salariés mais uniquement pour un problème de représentativité de branche. La CFDT sera présente au côté des salariés en ces moments de bouleversement d’organisation.

Par ailleurs, nous avons appris que Generali réfléchit en ce moment même à l’acquisition des actifs de METLIFE en Europe. La délégation CFDT accueille cette information de manière positive. En effet, elle confirme la volonté de développement très clairement affichée par Philippe Donnet sur des marchés identifiés comme stratégiques pour le Groupe. A travers,  l’élection de Carole Bourner, au poste de secrétaire du
CEE, la délégation CFDT confirme son ancrage européen. Son expérience, sa vision politique et  transverse nous permettront de mieux analyser et anticiper les effets sur la filiale France de cette possible acquisition.

Et enfin, un sujet d’actualité, la retraite. De nouvelles
dispositions dans le cadre de la loi PACTE permettent aux entreprises de mettre en place des supports de retraite supplémentaire collectifs. La CFDT demande à l’Entreprise d’étudier la mise en place de ces outils.