Confinement #2, jour 8, Négociations et réunions CSE en mode confiné

Confinement #2, jour 8, Négociations et réunions CSE en mode confiné

Rédigé le 10/11/2020


Il y a enfin un peu de bonnes nouvelles sur le front des actualités : la pandémie se calme (en espérant que ça ne soit pas juste une anomalie statistique), un vaccin contre le virus se profile, l'Amérique a un nouveau président élu. Il reste juste à savoir, si le sortant va arrêter sa crise d'enfant colérique et reconnaître sa défaite ! La démocratie reste un exercice difficile...

Les négociations nationales entre partenaires sociaux et gouvernement

Sur le front syndical, la confédération CFDT ne reste pas inactive malgré le (re)confinement. En effet, "les travailleurs de la « deuxième ligne » (dont les métiers ont permis d’assurer la continuité de l’activité économique et sociale pendant la crise sanitaire) sont au cœur de la concertation sur les formes particulières d’emploi lancée le 6 novembre par la ministre du Travail avec les partenaires sociaux." Il s'agira tout d'abord de définir ce que sont ces travailleurs de la "deuxième ligne" et ensuite de travailler à une reconnaissance (financière bien sûr, et pas uniquement "one shot", mais également autre que financière.) et à une amélioration des conditions travail, parent pauvre très souvent de ces métiers.

L'autre sujet national de la confédération est la négociation interprofessionnelle sur le télétravail. La première session de négociation s'est ouverte le 3 novembre et devrait se clore le 23 novembre. Je vous rappelle qu'à Generali nous attendons la fin de cette négociation nationale pour ouvrir notre propre négociation sur ce sujet.

Réunion de CSE administratifs/inspecteurs des réseaux intermédiés

Plus proche de nous, ce matin a eu lieu une nouvelle réunion de Comité Social et Economique (CSE) DSO (concernant donc les administratifs et les inspecteurs des réseaux intermédiés) en mode "confiné", c'est-à-dire avec tout le monde à distance. Et bien, paradoxalement, ça marche mieux comme ça que quand la moitié des intervenants sont physiquement présents et l'autre moitié à distance. C'est beaucoup moins compliqué techniquement et même à gérer pour la prise de parole!

A l'ordre du jour, il y avait, comme d'habitude depuis le mois de mars un point sur la crise sanitaire. Rien de nouveau par rapport à la réunion de vendredi dernier. Vous pouvez consulter la chronique d'hier qui en faisait un compte-rendu. Je tenais toutefois à avoir une pensée toute spécifique pour tous nos collègues et leurs proches touchés par la Covid-19. Prenez bien soin de vous.

A l'ordre du jour également, il y avait un "ajustement d'organisation" comme aime à l'appeler la Direction dans la Direction Sinistres IARD spécialités dans la partie Sinistres construction. Il s'agit de changement d'équipe pour 18 personnes sur une quarantaine dans le but d'un rééquilibrage d'équipe en terme de nombre de personnes et de compétences. L'objectif affiché étant la polyvalence des équipes. Souvent, ce genre d'ajustement cachent des problématiques interpersonnelles qu'ils faut aller chercher auprès des personnes pour comprendre...

130€ de cadeaux en plus pour les administratifs et les inspecteurs des réseaux intermédiés

Enfin, il a été question lors de ce CSE des prestations des activités sociales et culturelles (toujours, je le rappelle, pour les administratifs et les inspecteurs des réseaux intermédiés). Il a tout d'abord fait état de ce qui ne sera, à priori, pas dépensé sur 2020 à cause de la crise sanitaire : voyages, spectacles, colonies de vacances, salles de sport, etc... C'est donc pas moins de 1 million d'euros d'estimé qui ne seraient pas dépensés. Il a donc été proposé et validé par les élus du CSE, qu'il y aurait un bonus de 130 € par personne sous forme de chèques cultures dématérialisés en plus des 170€ de bons Noël habituellement attribués.
Il est courant, et même pour ne pas dire classique, que tout le monde s'attribue le bénéfice de cette décision. Il faut juste rappeler que c'est l'équipe CFDT qui est aux manettes de ce CSE et qui a fourni tout le travail d'analyse qui a permis d'aboutir à cette décision, même si cette dernière est collective...

Désolé pour nos amis commerciaux du réseau salarié et de LFA, mais peut être que leur CSE aura aussi une surprise à vous réserver...

Portez-vous bien, et ne sortez pas trop, et surtout portez un masque !