Confinement #2, jour 16, à la rencontre de Nantes

Confinement #2, jour 16, à la rencontre de Nantes

Rédigé le 23/11/2020


Et hop, un week-end confiné de plus de passé ! J'avoue que je ne suis pas beaucoup sorti malgré un temps clément concentré que j'étais sur des visioconférences associatives.

A propos de visioconférence, l'équipe CFDT a organisé ce jour une rencontre "Teams" avec les salariés de Nantes qui le souhaitaient pour parler de leur déménagement futur sur le nouveau site.

Cette réunion était très intéressante à plusieurs titres. En premier sur la faisabilité. Il faut bien trouver des moyens de rester en contact avec les salariés tout en étant chacun chez soi. Cela fait donc plusieurs expériences de ce type que nous faisons, qui sont à chaque fois concluantes : nos collègues sont demandeurs de pouvoir s'exprimer et c'est bien compréhensible.

Cette réunion a été aussi très intéressante sur le contenu. Après une présentation de ce qui a été dit en réunion avec la Direction, les salariés ont pu faire leurs remarques et poser leurs questions. Les problématiques liées aux places de parking ont été évoquées mais aussi, et surtout, les problématiques liées à l'organisation du travail. Le télétravail prenant de plus en plus d'ampleur, les tâches qui étaient faites selon la bonne volonté et de la présence des personnes, deviennent problématiques. Il y a également l'aspect sécuritaire (en période de Vigipirate renforcé) dans l'accueil des visiteurs sur le site. Ces deux problématiques ne semblent pas recevoir le moindre écho de la part de la Direction alors qu'ils sont importants sur le nouveau site. La question du passage au « flex office » s'est également posé.

La question a aussi été posée de comment, nous équipe syndicale CFDT, nous pouvions les aider dans ce type de situation. Il a été répondu que l'objectif n'était pas de faire du "syndicat" le plus possible, mais plutôt de trouver des méthodes, des solutions qui seraient les plus adaptées, les plus efficace face à la difficulté rencontrée. Certaines choses doivent se traiter individuellement, d'autres collectivement par les salariés concernés (avec un soutien bien entendu), d'autre encore par l'équipe syndicale qui peut remonter dans les instances de CSE, de commissions diverses ou de représentants de proximité les difficultés et des propositions de solutions. D'ailleurs à ce sujet, un grand merci à Véronique notre représentante de proximité sur le site de Nantes qui a pris tous ces sujets à bras le corps.

Ce type de contact va être conforté et multiplié afin que les salariés de Generali comprennent que, malgré le confinement, malgré le télétravail, la CFDT reste l'équipe qu'il faut contacter et solliciter pour les représenter, par tous les moyens....

Portez-vous bien, et ne sortez pas trop, et surtout, portez un masque !