Confinement #2, jour 23, Attention, mot en « isme »

Confinement #2, jour 23, Attention, mot en « isme »

Rédigé le 02/12/2020


Je sors tout juste de deux jours de formation avec la CFDT. Pour ceux qui n'ont pas encore essayé, la formation en distanciel par Zoom, c'est.... pas facile! Rester concentré sur son écran de 9h le matin à 16h en fin d'après-midi avec une heure de pause pour déjeuner, on  ressort rincé ! (Surtout que j'ai dû enchainer sur d'autres réunions, la vie ne s'arrête pas lorsqu'on est en formation!)

Comme je ne peux résister à étaler ma nouvelle science, je souhaitais vous en faire profiter un petit peu. Rassurez-vous, je ne vais pas faire trop long (vous connaissez l'expression sur la culture et la confiture de Pierre Desproges !)

Vous connaissez vos représentants CFDT et leurs rôles à Generali. N'est-ce pas ? (Non ??? Si ce n'est pas le cas, répondez à ce message et je ferai un rappel dans une future chronique !)
Mais savez-vous que la CFDT agit à plein d'autres niveaux dans la société française en tant qu'organisation syndicale dans le cadre de ce qu'on appelle (attention mot pompeux en vue) : le paritarisme.

Hey! ne partez pas tout de suite, Je sais que les mots en "isme" font peur, mais je suis sûr qu'à titre personnel ce qui suit pourrait être très intéressant pour vous (on sent que je sors de formation non ?)

Le paritarisme est un principe de fonctionnement de tout un tas d'organismes publics ou moins publics dans lesquels les décisions sont prises non pas par l'Etat mais conjointement entre des partenaires représentatifs : par exemple, les organisations patronales et syndicales dans les domaines touchant au travail comme Pôle Emploi.

Les domaines sont les suivants : la protection sociale, la sécurité sociale, la santé au travail, le chômage et l'emploi, le logement, le handicap, ou encore la formation professionnelle.

Dans tous ces domaines, il y a des organismes où siègent des représentants désignés par la CFDT.

Rien qu'en Ile-de-France (désolé je n'ai pas les chiffres pour les autres régions), 723 personnes de la CFDT siègent dans ces organismes ou y participent sous forme de conseillers aux salariés.

Je vais prendre deux exemples qu'on connaît bien à Generali : B2V et Klesia.

Ce sont tous les deux des Institutions de prévoyance ou assimilées.

La première, B2V, est spécifique à l'assurance et s'occupe de prévoyance (indemnisation d'arrêt maladie, décès..), de santé et également des retraites complémentaires (ARCO-AGIRC) pour les secteurs de l'assurance.

En tant que salarié de l'assurance, nous recevons régulièrement de la part de B2V notre décompte de point ARCO-AGIRC. Et bien pour gérer cet organisme il y a, entre autres, des administrateurs CFDT.

Klesia, qui est un partenaire de Generali en collectives (et via LFAC) depuis longtemps (et encore davantage depuis quelques semaines), est une institution de prévoyance de référence dans le domaine des bars, cafés et restaurants et qui fait la même chose que B2V mais dans son domaine. Il y a également des administrateurs CFDT.

On peut également trouver des organismes publics comme la CAF (allocations familiales), Pôle emploi, et bien d'autres comme la formation professionnelle.

La formation professionnelle, si chère à Jean-Luc Boudard, à laquelle quelques membres de l'équipe CFDT de Generali participent dans le cadre de ce paritarisme : Béatrice et Enrique sont désignés par la CFDT pour participer aux décisions de l'organisme "Transition Pro" (anciennement FONGECIF°) pour aider les salariés à financer leurs formations professionnelles.

Pour finir (je vous avais dit que je ne serai pas très long !), je vous mets ici un tableau récapitulatif des différents domaines et des organismes où le paritarisme existe. Ce tableau n'est pas exhaustif. Regardez-bien le nom des organismes, je suis sûr que vous en connaissez quelques-uns et que vous ne saviez pas que la CFDT participait à ses décisions !



Portez-vous bien, et surtout, portez un masque !
(ça va ? j’ai pas trop étalé ma science ?)