Confinement #2, jour 28, réunion de CSE DSO du 9 décembre, Nantes, épargne, RH et alternants

Confinement #2, jour 28, réunion de CSE DSO du 9 décembre, Nantes, épargne, RH et alternants

Rédigé le 09/12/2020


Oh! mais voilà un titre pas du tout aguicheur qui donne vachement envie de lire la suite... J'aurai pu mettre : une réunion pleine d'informations et de rebondissements! Mais je me suis dit qu'il fallait que ça soit informatif et non pas un manipulateur (mais finalement quelle est la différence... ah oui, les faits!)

En tout cas, comme prévu a eu lieu hier la réunion du CSE des administratifs et de l'inspection des réseaux intermédiés (DSO). Ça a été long... long... très long.... de 9h30 à 15h30 avec une pause de 45 min pour déjeuner à 13h15... Stop aux cadences infernales!

Tout d'abord, je vais mettre fin à un suspense insoutenable, les budgets du CSE et le règlement des prestations ont bien été voté comme je l'espérais. Les prestations dont je parlais avant-hier seront donc une réalité en 2021 pour les administratifs et les inspecteurs des réseaux intermédiés.

Déclaration CFDT sur le déménagement de Nantes

En préambule, nous avons fait une déclaration concernant le déménagement des équipes du site de Nantes. Nous avons indiqué que le fait qu'il n'y ai pas d'agent d'accueil de prévu sur ce site nous paraissait négatif voire dangereux en période de crise sanitaire et de Vigipirate pour les salariés. Les tâches d'accueil et de réception y compris du courrier, reviendraient à tour de rôle à des assistantes des réseaux salariés. Il nous paraît donc totalement nécessaire qu'un vrai accueil avec des professionnels puissent être mis en place.

Point sur l'épargne

Le sujet qui a été abordé ensuite concernait la direction de l'épargne patrimoniale. Hugues Aubry himself est venu présenter la situation de sa direction. Il a commencé par présenter l'évolution du modèle épargne à Generali et en particulier la fin de "l'euro roi". Cette évolution s'appuie sur le développement des unités de comptes, sur une digitalisation accrue, en intégrant de la finance durable et enfin en travaillant sur la qualité de service.

Il a reconnu qu'il y avait un gros retard dans le traitement des dossiers, ce qui donnait une grosse charge de travail aux équipes et beaucoup de pression de la part des partenaires. Ce retard s'explique selon lui par une grosse augmentation des flux (entre 2019 et 2020) mais aussi par une augmentation de la complexité des actes de gestion. Par exemple, de la part des partenaires en gestion de patrimoine, "l'épisode H2O" (un gros gestionnaire de fond qui a vu un de ses fonds très utilisé totalement bloqué par les autorités de contrôle) a transformé tout un tas d'actes gestion normalement automatisés en actes manuels. Il en a été de même pour les agents et courtiers. La situation pandémique et le "tout travail à distance" n'y a évidemment pas aidé.
Hugues Aubry espère une amélioration de la situation en début d'année...

Externalisation du recrutement temporaire

Ensuite, c'est Sylvie Peretti qui est venue nous présenter ce projet d'externalisation du recrutement des CDD, alternants,  intérimaires et stagiaires.
En invoquant des raisons de saisonnalité et de peu d'intérêt de ce type de recrutement, la RH veut déléguer le recrutement des emplois temporaires à la société Hays qui connaît très bien ce type de recrutement.
Il est intéressant à savoir qu'aujourd'hui les alternants étaient recrutés par des alternants, ce qui paraît absurde : comment confier du travail de recrutement, même temporaire, à ces personnes en formation!

Ce projet paraît donc avoir du sens pour améliorer l'efficacité de ce type de recrutement. Il est tout de même regrettable de ne pas tout simplement renforcer les équipes de Generali en recrutement et en gestion du personnel afin de garder ces tâches en interne. Il est facile de dire que le travail est inintéressant alors que les équipes sont déjà débordées de travail et qu'effectivement, les décharger un peu les soulageraient beaucoup. Ce n'est pas du désintérêt mais du soulagement!

Situation COVID et attention particulière aux alternants

Après le déjeuner, un point rapide a ensuite été fait sur la situation COVID-19 à Generali, mais il n'y a rien de nouveau puisque nous sommes en attente des décisions gouvernementales liées à l'évolution de la pandémie.
Nous avons tout de même demandé, suite à notre rencontre avec les alternants, que la situation en terme de matériel soit étudiée pour ces étudiants en formation chez nous. Nous avons dit qu'il était anormal que ces personnes ne soient pas prioritaires dans l'attribution de matériel (informatique, écran, connexion) et que certaines aient dû payer eux même leur matériel ou leur connexion. Nous avons aussi demandé qu'une information leur soit faite, a minima par l'intermédiaire de leur manager, sur leurs possibilités en terme d'accès au matériel afin qu'ils puissent travailler dans les meilleures conditions possibles au vue des circonstances. La Direction a répondu qu'elle allait étudier la situation.

Et bien sûr, la bonne nouvelle de la réunion, les budgets des activités sociales et culturelles ont été votés ainsi que les locations été 2021...

Le prochain CSE DSO n'aura lieu maintenant que l'année prochaine, je suis donc (un tout petit petit peu) en vacances!

Portez-vous bien, et surtout, portez un masque !