Pour le pacte social de Generali, l'horizon s'assombrit

Pour le pacte social de Generali, l'horizon s'assombrit

Rédigé le 29/09/2021


Alors que les négociations avec la Direction des Ressources Humaines portant sur le projet dit « Horizon » se poursuivent, la CFDT Generali s’alarme de la tentative en cours de destruction du pacte social de l’entreprise.
5 sujets, tous liés entre eux par la direction, sont sur la table : Aménagement du temps de travail, télétravail, CET, reconnaissance (rémunération variable et classifications), dispositifs anniversaire.


Une carotte et quatre bâtons ne font pas une négociation !

Alors que les salariés souhaitent la mise en place d’un télétravail étendu, héritage direct de la crise sanitaire que nous venons de traverser, il semblerait que la direction y voit une opportunité pour rogner sur des éléments structurants de notre pacte social.

Si le télétravail doit faire l’objet de discussions quant aux modalités de son extension, pourquoi la conditionner à des éléments tels que la diminution du nombre de RTT ou des gratifications pour certaines catégories ? Le piège est grossier.

A ce stade de la négociation il serait prématuré de détailler les mesures proposées par la direction qui devra revoir sa copie, mais comme on dit : c’est l’intention qui compte !


Ce projet est une gifle, pas une base de dialogue…

Dans ce contexte, la CFDT rappelle que si elle est un syndicat de dialogue et de co-construction elle n’a jamais été et ne sera jamais un acteur de la destruction des acquis des salariés.

C’est parce que nous avons le dialogue constructif ancré dans nos valeurs que dans l’état actuel des discussions, notre réponse est : « NON ».

Il y a des oppositions stériles qui ne font gagner ni l’entreprise ni les salariés et des situations, comme aujourd’hui, où il est malheureusement impossible d’avancer sans renier l’essentiel.

Vouloir compenser l’aspiration des salariés pour le télétravail par l’affaiblissement du cadre social de Generali est une démarche brutale qui paraît surgir d’un autre temps.
Ce temps-là n’est pas celui de la CFDT qui appelle la direction à mettre à jour sa conception du dialogue social.


TractCFDT_lhorizonsassombrit TractCFDT_lhorizonsassombrit